la f1 sur internet depuis 1999

Synthèse du samedi : tout reste ouvert

le à 17:03

Une grille de départ un peu chamboulée par des qualifications marquées par des voitures au comportement inégal, conséquence de l'absence d'essais utiles le vendredi, laisse encore beaucoup d'inconnues dans l'air en vue de ce Grand Prix de Belgique. Le circuit de Spa sera le théâtre d'une course grandiose, si l'on considère que certains favoris s'élanceront au milieu du peloton, notamment les Red Bull de Sebastian Vettel (10e sur la grille) et Mark Webber (12e après sa pénalité). Si Jenson Button a un beau coup à jouer en partant de la pole position pour la première fois pour McLaren, Fernando Alonso n'était pas mécontent de se qualifier au sixième rang devant ses plus proches rivaux au championnat.

On attendait beaucoup des Lotus et de leur double DRS : si Kimi Räikkönen peut clairement viser le podium ou même la victoire en s'élançant en deuxième ligne, Romain Grosjean aura fort à faire pour contenir les Red Bull ou remonter sur la McLaren de Hamilton ou la Ferrari d'Alonso. Les options stratégiques sont variées ici, avec sans doute trois arrêts, ce qui peut encore brouiller les cartes.

L'intérêt viendra évidemment des outsiders surprenants des qualifications, Kamui Kobayashi (Sauber) et Pastor Maldonado (Williams). Même s'ils ont déclaré en conférence de presse qu'ils accorderont la priorité à concrétiser leur performance en marquant des gros points demain, on peut imaginer que la possibilité de remporter une victoire pourrait les pousser à prendre des risques. On se souvient de la manière dont Maldonado avait surpris son monde en résistant à Alonso à Barcelone pour gagner le Grand Prix d'Espagne à la surprise générale. Clairement, la Wiliams-Renault apprécie le tracé de Spa et le rapide Vénézuélien est capable de rééditer son exploit.

Dans la même veine, la qualification de Kobayashi en première ligne (une première pour un pilote japonais) ouvre des perspectives inattendues pour la Sauber, indiscutablement compétitive sur le toboggan des Ardennes. Alors un huitième vainqueur différent pour ce douzième Grand Prix de la saison ? Avec Kobayashi et Räikkönen en embuscade derrière Button, ce n'est pas impossible.

Pierre Van Vliet, depuis Spa-Francorchamps.


, , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Motor Racing - Formula One World Championship - Abu Dhabi Grand Prix - Race Day - Abu Dhabi, UAE
Débriefing F1i TV : Hamilton ne l'a pas volé !
Formula 1 Grand Prix, Monte Carlo, Thursday Practice
L’analyse de Jacky: “Lewis, sans complexe”
AMR
Synthèse du Grand Prix : tout est bien qui finit bien