la f1 sur internet depuis 1999

Qui a roulé le plus en essais ?

le à 16:30

Kimi Räikkönen arrivera à Melbourne en ayant parcouru moins de la moitié du kilométrage bouclé par les autres pilotes…

C’est que plusieurs complications sont venues perturber les essais du pilote finlandais : un problème d’embrayage à Jérez ; une télémétrie défectueuse le premier jour de la séance initiale à Barcelone ; une boîte de vitesses à remplacer le jour suivant ; une intoxication alimentaire samedi dernier pour la seconde séance catalane, et un nouveau problème de transmission qui a gâché sa matinée de dimanche. Vous avez dit malchance… ?

Résultat : Kimi a couvert seulement 1.182 km, soit la moitié de son équipier Romain Grosjean. Seuls Adrian Sutil et Jules Bianchi, titularisés tardivement, ont bouclé moins de tours que lui.

“C’est clair que nous n’avons pas parcourus autant de kilomètres que nous l’aurions souhaité, mais c’est souvent le cas, commente Iceman, qui reste de glace face à ces contrariétés. Nous avons connu quelques problèmes, mais chaque fois nous avons trouvé une solution, ce qui est positif.”

Tout l’inverse du néophyte Esteban Gutiérrez, qui est le pilote ayant le plus tourné en rond cet hiver, alors que les deux sociétaires de l’écurie Mercedes, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, affichent un kilométrage impressionnant. Suivent l’autre pilote Sauber, Nico Hülkenberg, Sergio Pérez (600 km de plus que son équipier) et Max Chilton, autre débutant (il a bouclé le double de tours de son équipier Jules Bianchi).

Les autres pilotes ont pour la plupart roulé 2.000 kilomètres, comme on le voit sur l’illustration ci-dessous :

Ironie du sport : le pilote ayant bouclé le plus de kilomètres en 2012 (99,93 % de la distance possible) est celui qui a le moins roulé cet hiver.

Sauber, comme une horloge suisse

Au rayon des équipes, c’est Sauber qui a parcouru la plus grande distance (5.306,85 km) avant le lever de rideau en Australie dans quinze jours.

Comme on le voit sur le graphique ci-dessous, viennent ensuite Mercedes (qui avait connu divers soucis lors des premiers roulages mais s’est bien reprise), Ferrari, McLaren, Red Bull, l’étonnante Caterham, Toro Rosso, Force India, Marussia et Lotus, qui accuse un déficit de 2.200 kilomètres sur l’écurie helvétique.

Est-ce inquiétant ? Sans doute pas, puisque l’an dernier, l’équipe d’Enstone n’avait guère brillé à cet exercice (la E20 de 2012 avait roulé 1.500 km de moins que la Ferrari, la Sauber et la McLaren), ce qui n’avait pas empêché le métronome Räikkönen d’accomplir le plus de kilomètres en course sans connaître un seul pépin mécanique, lui qui n’avait plus pris le volant d’une F1 depuis deux ans…

Ayant fait l’impasse sur Jérez avec sa nouvelle voiture, Williams ferme logiquement la marche (3.090,92 km avec la FW35), alors qu’elle avait été l’écurie la plus assidue l’an dernier lors des essais hivernaux (devant Ferrari, Sauber, McLaren, Force India).

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas… jusqu’à ce que les choses sérieuses commencent, voyez Red Bull !


, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Motor Racing - Formula One World Championship - Chinese Grand Prix - Race Day - Shanghai, China
Débriefing F1i TV : une lueur d'espoir pour la Scuderia Ferrari ?
Motor Racing - Formula One World Championship - Chinese Grand Prix - Race Day - Shanghai, China
Débriefing F1i TV : Hamilton-Rosberg, un duel à la Prost-Senna ?
Formula 1 Grand Prix, Monte Carlo, Thursday Practice
L’analyse de Jacky : “McLaren a du pain sur la planche”