la f1 sur internet depuis 1999

La cote des Français : Grosjean en 'team player'

le à 18:57

Il revenait un peu penaud, forcément avec la peur de mal faire. Romain Grosjean a été impeccable sur ce circuit délicat en se montrant ultra rapide tout au long du week-end malgré une Lotus E20 en petite forme. Meilleur temps en Q1, il a failli tout perdre au début de la Q2 en heurtant un mur avant de réussir à se hisser en Q3 dans un ultime run, ce qui en dit long sur sa solidité mentale ! En course, il fut surpris par Rosberg dans le premier tour avant de tenir la bonne cadence pour finir dans les points, en cédant même la 6e place à son équipier dans la dernière partie du Grand Prix pour permettre à Kimi Räikkonen de préserver ses chances au championnat. Avec le double DRS dans deux semaines à Suzuka, l'écurie Lotus devrait être plus performante et comme Grosjean a retrouvé la confiance...

La cote de Romain : 8/10

Pas de chance pour Jean-Eric Vergne, très en verve ce week-end sur un circuit difficile qu'il découvrait, violemment heurté par Michael Schumacher alors qu'il se battait dans les points. JEV s'est bien qualifié, en faisant jeu égal avec son équipier Ricciardo, et maintenait un bon rythme en course avant de bénéficier d'une parfaite stratégie lors de la première neutralisation. La Toro Rosso valait des points aujourd'hui, comme l'a démontré son partenaire, et Jean-Eric n'a rien à se reprocher.

La cote de JEV : 8/10

Quant à Charles Pic, lui aussi découvrait le tracé de Singapour et ses nombreux pièges, il n'a pas démérité en concédant quelques dixièmes à son équipier Timo Glock (spécialiste de l'endroit) en qualification avant de se maintenir en bagarre avec les Caterham en début de course. La stratégie ne l'a pas vraiment aidé avec les deux neutralisations qui l'ont obligé à finir par un long relais en pneus super-tendres, mais Charles est allé au bout d'un Grand Prix éprouvant en subissant les 20" de pénalité infligées lors des essais (incompréhension sous régime de drapeau rouge). La 12e place de Glock permet à Marussia d'intégrer le top 10 du championnat constructeurs, ce qui vaut son pesant d'or.

La cote de Charles : 7/10


, , , , , , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
ALM
Synthèse du Grand Prix : Hat trick, Lewis !
ALW
Synthèse du samedi : casse-tête chinois
Motor Racing - Formula One World Championship - Chinese Grand Prix - Practice Day - Shanghai, China
Les enjeux du Grand Prix de Chine