la f1 sur internet depuis 1999

Synthèse du vendredi: wait and see

le à 19:19

Plus encore qu'à l'habitude, le verdict des essais libres du vendredi est à prendre des pincettes à Singapour. Avec une piste encore détrempée au début de la première séance, puis une seconde séance interrompue au drapeau rouge (tête-à-queue de Senna), le rythme n'a pas été évident à trouver d'autant que l'adhérence évolue vite sur ce tracé non-permanent. On devrait donc y voir plus clair, à la lueur des spotlights, demain à l'issue des qualifications. La hiérarchie actuelle dénote des écarts importants, inhabituels cette saison, mais il faut se souvenir que le circuit est long et plutôt sélectif, en exigeant beaucoup d'appui. Le fait de trouver trois voitures différentes aux avant-postes (la Red Bull de Vettel, la McLaren de Button et la Ferrari d'Alonso) laisse augurer d'une belle empoignade, avec le championnat en toile de fond.

Car nul doute que les principaux acteurs de cette super-production en nocturne auront la course au titre en tête au moment de s'élancer. Les pièges de cette piste sont innombrables, aussi faudra-t-il d'abord éviter les obstacles. La stratégie s'annonce également intéressante dans la mesure où cette course est souvent neutralisée par l'intervention de la voiture de sécurité, tandis que les deux gommes proposées par Pirelli (soft et supersoft) devraient être délicates à gérer. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour vivre un Grand Prix électrique, dans tous les sens du terme !

Dans le peloton, certains font la grimace, d'autres ont le sourire. Red Bull va mieux, merci, Ferrari sera moins fringuant qu'à Monza, Force India est bien là, Sauber marque le pas, et puis Lotus semble dans l'embarras. Pour son retour, Romain Grosjean a signé le dixième chrono, deux dixièmes devant son équipier Kimi Räikkönen qui pointe à deux secondes pleines du meilleur temps ! Du côté de l'arrière-garde, Timo Glock confirme que Singapour est bien son jardin en s'offrant le scalp des deux Caterham, avec Charles Pic qui précède aussi Petrov (alors qu'il découvre ces lieux si particuliers), ce qui souligne les progrès de Marussia. La bagarre à l'arrière vaudra la peine d'être vécue, mais gare aux drapeaux bleus sur ce circuit où le trafic est aussi infernal qu'en ville pendant les heures de pointe.

Consultez les photos de cette journée de vendredi à Singapour dans notre galerie.


, , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Motor Racing - Formula One World Championship - Spanish Grand Prix - Qualifying Day - Barcelona, Spain
Rosberg-Hamilton : les épisodes d'un duel fratricide
Motor Racing - Formula One World Championship - Belgian Grand Prix - Race Day - Spa Francorchamps, Belgium
Débriefing F1i TV : Ricciardo tire les marrons du feu
Hamilton
Débriefing F1i TV : Hamilton-Rosberg, le clash