la f1 sur internet depuis 1999

Débriefing du samedi : timing parfait !

le à 19:07

On a vécu une séance de qualification pour le moins mouvementée aujourd’hui, avec la Q1 sur piste sèche ayant dégagé une première hiérarchie significative pour une course annoncée sur le sec demain (Räikkönen devant Perez et Rosberg, même si aucun des trois ne s’élancera à l’avant de la grille). Ensuite, en Q2, ce fut la loterie dans la mesure où il fallait sortir rapidement pour amener les gommes intermédiaires dans la bonne fenêtre de température, un exercice délicat dans lesquels les écarts entre équipiers sont parfois surprenants (Alonso/Massa, Schumacher/Rosberg, Räikkönen/Grosjean ou Maldonado/Senna par exemple). Vint alors la Q3 et la grosse pluie, avec l’obligation d’utiliser les P Zéro bleus (extreme wet) pour une bagarre intense dans des conditions apocalyptiques.

Sur une piste détrempée par une violente averse, de véritables rivières traversaient le circuit et provoquaient de l’aquaplaning. Sur cette patinoire, les meilleurs ont-ils émergé ou bien étaient-ce les plus chanceux, ou encore les plus malins ? Ferrari a parfaitement minuté la séance de Fernando Alonso, en l’arrêtant pour chausser des pneus neufs avant d’enchaîner deux tours lancés pour creuser un écart impressionnant : Vettel pointe à près de 4 dixièmes, Webber à 8 dixièmes et Schumacher à… 1”8 !

Alonso et Vettel seront donc au coude à coude dès le départ, un moment important même si le DRS permettra de doubler en course, ce qui n’était pas le cas auparavant sur ce circuit. Comme Webber a reculé sur la grille en raison de sa pénalité, ce dixième Grand Prix de la saison s’annonce comme un bras de fer entre les deux favoris avec la course au titre en toile de fond, puisque nous allons franchir le cap de la mi-saison.

Pour arbitrer ce duel de géants, quelques invités surprises : outre Michael Schumacher, désireux de briller devant son public, Nico Hulkenberg a hissé sa Force India en deuxième ligne. En outsider bouillant, on peut aussi compter sur Pastor Maldonado et sa Williams. Les McLaren partiront en 6ème (Button) et 7ème (Hamilton) positions, devant la Red Bull de Webber. Ce matin, en EL3, les MP4/27 ont été les seules à rouler avec le plein, elles pourraient donc surprendre avec une meilleure dégradation des pneus. Kimi Räikkönen devrait aussi se montrer opportuniste tant la Lotus a impressionné sur le sec.

En fond de grille, on suivra les remontées attendues de Romain Grosjean et Nico Rosberg, qui devraient pimenter le spectacle dans le ventre mou du peloton. Les stratégies joueront un rôle important dans le résultat final, avec des tactiques variées pour espérer revenir aux avant-postes. Comme souvent cette saison, l’indécision est grande quant au résultat final et le manque d’informations recueillies aux essais sur piste sèche complique encore la tâche des pilotes et des ingénieurs. Tous les ingrédients sont donc réunis pour vivre un nouveau Grand Prix passionnant.

Pierre Van Vliet, depuis Hockenheim.


, , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
COTA-4
Le COTA à la loupe
Motor Racing - Formula One World Championship - United States Grand Prix - Practice Day - Austin, USA
Les enjeux du Grand Prix des États-Unis
Motor Racing - Formula One World Championship - United States Grand Prix - Race Day - Austin, USA
F1i TV : Présentation du Grand Prix des Etats-Unis