la f1 sur internet depuis 1999

2011-2012 : qui a le plus progressé ?

le à 18:09

Entre 2011 et 2012, Williams, Lotus et Sauber sont les écuries qui ont le plus progressé sur la première demi-saison, selon une analyse du magazine britannique Autosport, qui a comparé le nombre de points marqués par les équipes l'année dernière et cette année.

C’est l’écurie de Frank Williams qui signe la plus belle progression, puisqu’elle est passée de 4 points après onze courses la saison dernière à 53 cette année, soit une progression de 1325 % (comme on peut le voir sur le tableau ci-dessous). L'effroyable saison 2011 et la victoire de Maldonado a Grand Prix d’Espagne y sont pour beaucoup, même si le pas en avant aurait pu être plus important encore si le bouillant Vénézuélien n’avait pas gâché plusieurs occasions de ramener des unités supplémentaires à Grove (il a perdu 8 point en Australie après un crash alors qu’il poursuivait Alonso ; 6 points à Monaco après une pénalité pour avoir heurté Pérez et après une collision avec De la Rosa ; 12 points à Valence après avoir percuté Hamilton ; 6 points à cause d’un contact avec Pérez en supposant qu’il serait resté derrière le Mexicain mais devant Grosjean…).

Évidemment, ce genre de comparatif favorise les équipes qui n’avaient guère brillé en 2011, comme par exemple Lotus (ex-Renault), qui a inscrit 290 % de points de plus que l’an passé (192 contre 66 en 2011), ce qui n'enlève rien à l'excellent travail effectué par Enstone, qui est montée huit fois sur le podium.

En vert, les écuries qui ont progressé par rapport à l'an dernier (avec en gris les résultats 2011). Et, en rouge, les mauvais élèves... Mais la saison n'est pas finie !

Symétriquement, une comparaison de ce type pénalise les teams très performants l’an passé. Ainsi McLaren et Red Bull, meilleures formations 2011, ont-elles marqué seulement deux tiers des points inscrit il y a un an 69 % pour Woking et 64 % pour Milton Keynes).

N’empêche : les chiffres de McLaren et de Red Bull, ainsi que ceux de Ferrari (88 %), indiquent aussi que ce championnat est plus disputé que le précédent, preuve que la stabilité du règlement a contribué au resserrement des forces… Notons que la baisse de Ferrari – de prime abord curieuse puisque Fernando Alonso mène le classement provisoire – s’explique par le fait qu’après onze Grands Prix Massa avait ramené 70 points à Maranello l’an dernier, contre 25 aujourd’hui !

Au rayon des bons élèves figure bien sûr Sauber, qui a inscrit plus du double des points de l’an passé (80 contre 35), alors que la situation de Toro Rosso est assez alarmante, puisque les taurillons Daniel Ricciardo et Jean-Éric Vergne n’ont marqué que 6 points, contre 22 unités pour le duo Buemi-Alguersuari, au volant d’une monoplace sans doute plus performante, il est vrai.

Objectivité des chiffres oblige, on s’aperçoit aussi que Mercedes (comme Force India) progresse par rapport à la précédente campagne : de 80 points en 2011, elle est passée à 106 en 2012… soit presque exactement ce que lui apporté la victoire de Nico Rosberg en Chine. Après ce premier succès des nouvelles Flèches d’argent, sans doute a-t-on espéré beaucoup – trop ? – de Ross Brawn et de ses hommes…

Lotus et Sauber affichent les plus fortes progressions après Williams.


, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Motor Racing - Formula One World Championship - Bahrain Grand Prix - Practice Day - Sakhir, Bahrain
Divorce à l’italienne
AVB
Un peu de géopolitique...
f1-moteur-honda-mercedes-vignette
Une similitude entre les moteurs Honda et Mercedes ?