la f1 sur internet depuis 1999

Schumi story : Belgique 1992, première triomphante

le à 16:22

Tout au long de cette trêve estivale, la rédaction de F1i vous fait revivre chaque jour les plus belles courses de Michael Schumacher, saison par saison. Le Kaiser célèbrera son 300ème Grand Prix le 2 septembre prochain à l’occasion du Grand Prix de Belgique. 

Un an après ses débuts remarqués sur le tracé de Spa-Francorchamps, Michael Schumacher décroche en Belgique son premier succès en Formule 1. Au terme d’un Grand Prix perturbé par la pluie, l’Allemand devance le tout nouveau Champion du monde Nigel Mansell.

Qualifié en troisième position derrière les intouchables Mansell et Senna, Schumacher aborde le 18ème Grand Prix de sa carrière avec la ferme intention d’inscrire son nom au livre d’or de la Formule 1. Malheureusement, le protégé de Flavio Briatore se loupe lors de l’extinction des feux et concède deux places à Ricardo Patrese et Jean Alesi. Pas ébranlé par cet envol manqué, l’Allemand se débarrasse de l’Avignonnais au bout des Combes avant même la fin du premier tour. Et alors que Senna conserve le leadership, la pluie s’immisce sur le tracé ardennais et opère une profonde mutation des positions.

Un choix stratégique audacieux

Magistral dans ces conditions, Senna parvient à se construire une solide avance. Mais pas pour longtemps. Un choix de pneumatiques erroné (le Brésilien reste en slicks alors que l’averse s’intensifie) condamne le pilote Mclaren à reculer dans la hiérarchie. Débarrassé du triple Champion du monde, Schumacher a le champ libre pour le podium. Mais le jeune rookie est gourmand. Schumi prend le risque de remettre les pneus secs au 30ème tour après une excursion hors piste. Un choix qui s’avérera payant. À sa sortie des stands, Mansell doit s’incliner devant le pilote Benetton. Et si le lion recolle à moins de trois secondes du prodigue allemand à six tours de l’arrivée, un problème d’échappement sur la Williams de l’Anglais entérinera définitivement le succès de Schumacher. Fin stratège et brillant dans des conditions difficiles, l’Allemand devient à 23 ans, 7 mois et 27 jours le quatrième plus jeune vainqueur d’un Grand Prix. L’histoire d’amour entre Schumacher et Spa-Francorchamps ne fait que commencer.


, , , , , , , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
F1-simulateur-feat-1
La F1 virtuelle : à quoi sert un simulateur ? (partie 1)
Ricciardo
Débriefing F1iTV : Ricciardo et Vergne, destins croisés
Motor Racing - Formula One World Championship - British Grand Prix - Qualifying Day - Silverstone, England
Que faut-il pour mettre en colère le souriant Ricciardo ?