Sainz : "On pense à la F1 365 jours par an"

Il n’a pas été question de vacances de longue durée pour Carlos Sainz Jr qui a dû composer avec un planning chargé afin d’être fin prêt pour la saison à venir. Le pilote Toro Rosso a suivi un entraînement 

McLaren pressée de négocier avec Alonso

McLaren-Honda souhaite débuter les pourparlers quant à la reconduction du contrat de Fernando Alonso après les premières manches de la saison. C’est ce qu’a révélé Zak Brown, directeur exécutif de l’écurie anglaise, qui espère que la progression de son 

Pas de bol !

Jean-Eric Vergne a goûté à l'univers de l'endurance à l'occasion des 24 Heures de Dubaï le week-end dernier. Il était aligné sur cette Renault RS01 qu'il partageait notamment avec Louis Delétraz. Le Francilien et ses camarades ont à un 

Crash-test réussi pour Haas

Gunther Steiner, team principal de Haas F1 Team, a confirmé que la monoplace 2017 de l’écurie américaine avait passé tous les crash-tests imposés par la FIA. L’équipe dirigée par Gene Haas se trouve ainsi dans les délais en vue 

Moss hospitalisé suite à une infection respiratoire

Sir Stirling Moss est actuellement hospitalisé dans un hôpital de Singapour où il est soigné d’une infection respiratoire qu’il a contracté voici un mois. Le champion sans couronne fêtait la fin de l’année en effectuant une croisière avec son 

Rivola : "Chaque pilote a sa propre histoire"

Massimo Rivola, responsable de la Ferrari Driver Academy, estime que les écuries de F1 doivent examiner le parcours réalisé par les jeunes pilotes pour accéder à la Formule 1. Fin 2016, la filière de la Scuderia a recruté l’Italien Antonio 

Kvyat a sauvé son volant après la trêve estivale

Daniil Kvyat a admis que le break entre les Grands Prix d’Allemagne et de Belgique lui a permis de se ressaisir afin de sauver son baquet chez Toro Rosso pour 2017. Remplacé par Max Verstappen chez Red Bull, le 

Brundle : "Les nouvelles F1 seront des monstres !"

Avec une aéro plus généreuse et des pneus plus larges associés aux puissants V6 turbo hybrides, les F1 pourraient offrir un pilotage très viril cette saison. C’est du moins ce qu’a affirmé Martin Brundle lors d’une allocution à l’occasion 

McLaren ne se contentera pas d'une quatrième place

2017 doit être l’année de la concrétisation pour McLaren-Honda qui vivrait une quatrième place au classement des constructeurs comme une déception. C’est ce qu’a affirmé Jonathan Neale, responsable des opérations à Woking, interrogé au salon Autosport International de Birmingham. 

La F1 à l’heure française : les années 60

Les Golden Sixties sont marquées par une pénurie de pilotes tricolores. Le valeureux Maurice Trintignant continue à faire de la résistance jusqu’en 1964, mais la relève manque à l’appel. Heureusement, quelques irréductibles privés continueront à assurer une présence française 

La F1 à l’heure française : les années 50

La délégation française en Formule 1 fut plus ou moins fournie depuis 1950, avec des hauts et des bas. Qu’ils aient le statut de légendes ou d’anonymes, nous allons passer en revue cette si attachante French Connection. Honneur à 

Celis Jr croit encore au Père Noël...

Pilote de développement pour Force India, Alfonso Celis Jr rêve d'obtenir une place de titulaire en Formule 1 pour 2018. Le jeune mexicain a disputé pas moins de six séances d’essais libres pour le compte de l’écurie indienne cette saison, 

"Les intérêts de Mercedes priment sur ceux de ses pilotes !"

Toto Wolff, directeur de Mercedes AMG F1, a rappelé que les intérêts de l’équipe continueraient à être prioritaires pour les prochaines saisons. Les trois dernières campagnes ont été marquées par la rivalité exacerbée entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg, 

Hülkenberg : "2017 sera une année de transition"

L’optimisme n’est pas de mise dans le fief de Nico Hülkenberg pour la saison à venir alors que l’Allemand s’apprête à porter les couleurs de Renault. Après avoir essuyé les plâtres de la reprise de Lotus en 2016, le 

Kobayashi vers la Formula E ?

Un autre ancien pilote de Formule 1 a confirmé son intérêt à prendre part à la Formula E dans un futur proche en la personne de Kamui Kobayashi. Le Japonais surveille de près le niveau de compétition ainsi que l’implication